Partager

L’ouverture de la Recherche vers les autres domaines pouvant apporter un éclairage complémentaire aux problématiques de santé est un enjeu majeur. Ainsi au sein d’Exac·t, le volet Recherche en Sciences Humaines et Sociales se développe et se diversifie.

Recherche en Sociologie

Parallèlement aux recherches menées au sein d’Exac.t pour le développement de l’innovation technologique appliquée aux TSA et TND, un axe porté par des chercheurs en sociologie est développé sur les impacts qui affectent les compétences et capacités nécessaires des acteurs impliqués pour mettre en œuvre le processus de soins impliquant une nouvelle technologie de santé (capacités d’organisation, partage des compétences, conditions de travail, financements, etc.). Cette recherche concerne l’habilité ou les aptitudes requises par les acteurs pour réaliser leurs activités lors de la mise en place d’une nouvelle technologie de santé de manière efficace et efficiente et par le déploiement, la combinaison et la coordination de leurs ressources et compétences à différentes étapes du processus du parcours de soins ou de vie des personnes concernées.

Recherche en linguistique

Analyse des particularités linguistiques au sein des Troubles du neurodéveloppement (TND) : exploration du développement langagier.

Les travaux de ces équipes sont axés sur l’exploration du développement langagier dans le Trouble du Spectre de l’Autisme ainsi que dans d’autres TND, tel que le Trouble Développemental du Langage (TDL), incluant les contextes de bilinguisme. Ils s’appuient sur l’utilisation et le développement d’outils d’évaluation dédiés (tâches comportementales ciblant des structures sensibles au trouble du langage, eye-tracking, Electroencéphalogramme) afin d’identifier des profils croisant les capacités langagières et les capacités de cognition non langagière des individus autistes et d’en caractériser les trajectoires développementales, de l’enfance à l’âge adulte. Ces travaux portent sur des personnes autistes de l’ensemble du spectre dont des personnes non verbales, venant naturellement s’associer aux travaux menés en psychologie sur le développement des compétences à différents âges de la vie et en sciences de l’éducation, sur les aspects environnementaux de l’inclusion des personnes avec TSA.

Recherche en psychologie

  • Etude de la trajectoire développementale de la personne en situation de handicap
  • Étude des facteurs favorisant l'inclusion sociale

Ces travaux s'inscrivent dans les champs de la psychologie et psychopathologie développementale et ont pour objectif d’étudier l’évaluation des besoins et le développement des compétences de la personne à différents âges de la vie dans un contexte sociétal inclusif.

Ces recherches se caractérisent par une double approche : participative et comparative. Ainsi, parallèlement à l'étude de la trajectoire développementale de la personne en situation de handicap, il s'agit d'étudier les facteurs favorisant l'inclusion sociale, scolaire et professionnelle dans l’optique d’améliorer la qualité de vie des personnes et de leur famille.

Ces recherches permettent ainsi de caractériser les profils des personnes avec un TSA en ciblant leur forces et émergences développementales, dès le dépistage, pour construire des programmes d’accompagnement adapté, à tous les âges de la vie, dans différents contextes : la crèche, l’école, l’habitat et le travail. Parallèlement, il s’agit d’étudier les représentations et l’évolution des pratiques professionnelles au service des personnes tant au moment du dépistage, du diagnostic que de l’accompagnement.

Recherches en Sciences de l’éducation

  • Questionnement autour de l’« inclusion scolaire équitable ».
  • Interrogation sur les représentations de la réussite.

Autour des situations d’élèves avec TSA scolarisés, le projet de recherche vise à questionner une « inclusion scolaire équitable » qui aborde la façon dont l’école française compose avec l’altérité des élèves (en termes de politiques éducatives, conception des dispositifs) et la façon dont les acteurs de la co-éducation (parents, enseignants, soignants, accompagnants) s’en emparent et mettent en œuvre ces modalités.

Au-delà des problématiques d’inclusion de ces enfants, les représentations de leur réussite, en rapport avec la norme voire la conformité que cela suppose, sont également interrogées et mises en perspective au regard des acteurs concernés.

Recherche en sciences juridique

L’étude de l’évolution de la fonction d’aidant et les problèmes posés par le vieillissement de ces derniers mais également des destinataires des actions sociales et sanitaires est abordé.

De même l’aspect juridique du volet Innovation Technologique est analysé, le droit ayant vocation à encadrer le recours à l’Intelligence Artificielle et aux innovations technologiques en fixant des limites éthiques afin de garantir le consentement des personnes à la présence de dispositifs innovants et le respect des données personnelles.